LE FESTIVAL DE DANSE NIKAALA FAIT LA PROMOTION DE LA FEMME

 

L’institut Français du Togo a accueilli dans ses locaux, une conférence de presse dans le cadre du Festival International de danse NIKAALA, ce lundi 03 Septembre 2018.

Le festival est prévu du 03 au 15 Septembre 2018 et les spectacles sont programmés du 06 au 08 Septembre avec la participation d’artistes togolaises et d’autres en provenance de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Burkina.

NIKAALA qui signifie « je danse » en langue Akposso, est aussi une plateforme qui donne la parole aux femmes et permet de débattre de la place de la femme artiste dans la société. Elle valorise les œuvres artistiques culturelles féminines.

Ce festival de danses initié par l’association SIKOTA de la danseuse Germaine SIKOTA, lauréate visa pour la création 2018, est un cadre de réflexion et d’expression des créations chorégraphiques féminines. Le forum prévu pour cette première édition est intitulé « Danse et Société ». Il ouvrira le débat sur « la place de la femme artiste dans nos sociétés : cas des danseuses ».

L’Institut Français du Togo qui soutient le festival NIKAALA, accueillera la seconde soirée de spectacle prévue le 07 Septembre, avec en guest la Compagnie TCHETCHE de la Côte d’Ivoire.

À la croisée des danses contemporaine, urbaine et africaine, « SANS REPERES » met en scène quatre femmes à la musculature athlétique, loin de l’image des danseuses africaines traditionnelles. La pression familiale et patriarcale, l’injustice sociale et les conflits intergénérationnels y sont dénoncés par des corps qui se vident de leurs souffrances.

Le spectacle « SANS REPERES » créé en 1999 est l’expression d’une jeunesse africaine en quête d’identité et de valeurs. La mise à jour de ce spectacle est une initiative de l’Institut Français via son programme Afrique et Caraïbes en créations.

Au total, trois spectacles sont prévus durant ce festival. L’espace LEVEL en accueillera 2 à entrée gratuite, les 06 et 08 Septembre. Celui du 06 est intitulé « FATOU T’AS TOUT » et porte sur l’excision. Le 08 Septembre, toujours à l’Espace LEVEL, sera présenté le spectacle dénommé « LES LARMES DE LA VEUVE » qui parle des souffrances subies par les femmes après le décès de leurs maris.

 

Réalisé par Djimi D. ABOUDOU

Partager sur les Réseaux Sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE